Futur de la politique tarifaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Futur de la politique tarifaire

Message par vivastar le Lun 01 Juin 2015, 21:01

Comme les tarifs des transports publics urbains sont de + en + contestés (et ce sera encore pire en juillet 2016 lorsque le ticket passera sans doute à 1,60), je réfléchissais à une évolution.

Dans mon idée seul le métro serait payant. Comme c'est un service au top, rapide, avec une fréquence importante et une disponibilité proche de 100%, ce ne serait pas du vol de fixer le trajet à 1 euro (à partir de 6 ans et aucune gratuité accordée pour les ménages à bas revenus). Si l'on fait payer 1 euro chacun des voyages réalisés sur la ligne A sur une année, on pourrait récupérer la totalité des recettes réalisées par la vente des tickets et abonnements sur le réseau bus+métro.
L'installation des portiques facilitera cet objectif de couverture uniquement par le métro.

Les bus seraient donc gratuits car c'est un service médiocre soumis à de nombreux aléas. Et puis la fraude restera toujours incontrôlable dans les bus. L'arrêt de la vente de tickets permettra d'améliorer la vitesse commerciale.


Matthieu dis-moi que je suis fou  Rolling Eyes
avatar
vivastar

Messages : 72
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 21/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par djakk le Lun 01 Juin 2015, 21:43

Cette indexation sur l'inflation est ridicule, c'est comme pour les autoroutes à péage, on augmente le maximum permis ou quoi ?
Sur ces 10 dernières années, il y a eu 10% d'inflation alors que le pouvoir d'achat n'a pas bougé ! (Augmentation puis baisse)

Non vivastar, moi je dirais qu'il faut tout faire payer mais à un tarif bas, 1€ voire 50 centimes ; par contre, faire payer à chaque utilisation, fini les abonnements ... L'idéal serait en fait de faire un tarif selon la longueur du trajet, Rennes - Becherel ne devrait pas être aussi cher que Gares - Sainte-Anne ... Avec la carte Korrigo c'est facile à faire, il y a juste à la valider en entrée et en sortie pour faire le calcul. 
Vu que le bus coûte pareil plein ou vide, il faut attirer le client avec un tarif bas. 
Et il faut voir le concurrent principal = la voiture, qui est moins chère dès qu'elle a 2 passagers ou plus -> tarif de groupe entre 2 et 5 personnes (+ 20 centimes pour le 2ème passager, + 10 centimes du 3ème au 5eme, et la réduction s'arrête la, une 6eme personne doit payer un ticket normal.

djakk

Masculin Messages : 125
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 20/10/2011

http://itineraires.de.bus.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par vivastar le Lun 01 Juin 2015, 22:07

Oui j'avais pensé aussi au trajet bus ou métro à 50 centimes, avec comme tu le dis suppression des abonnements et à la place un stockage sur carte à puce de dizaines de ces trajets. Ca permettrait de supprimer toutes les réclamations du genre "je paye un abonnement !" en cas de grèves ou d'incidents.
Par contre je suis pas fan de ton idée de zones.
avatar
vivastar

Messages : 72
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 21/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par Matthieu le Mar 02 Juin 2015, 11:26

vivastar a écrit:Matthieu dis-moi que je suis fou Rolling Eyes
En gros, ta proposition revient à faire payer plein pot chaque voyageur de TGV, à chaque voyage, et rendre totalement gratuits tous les autres trains. Est-ce que c'est juste ? Je n'en ai aucune idée, même si je vois déjà les gros titres, "le métro rennais réservé aux riches, le bus pour les sans-dents"... Est-ce que ça marcherait ? Sans doute pas, il y aurait forcément moins de voyageurs dans le métro (ne serait-ce que les titulaires de la gratuité sociale actuelle -- 30% des voyages aujourd'hui -- qui limiteraient fortement leurs déplacements), diminuant d'autant ton nouveau calcul de recettes. Et puis il faudrait sans doute gérer des renforts bus en pointe là où ils doublonnent le métro (C4 République-VU, C2 République-Poterie, etc.) et où le différentiel de temps de transport n'est finalement pas si élevé que ça, surtout si c'est gratuit. Je ne vois pas un étudiant faisant VU-Gares 4 fois par jour passer de 30 € mensuels actuels à 80 ! Il choisira 0, quitte à mettre un peu plus de temps. Et je vois aussi assez bien les maires de Pacé, Vern, Chartres, et bien d'autres, monter au créneau pour réclamer que leur ligne de bus (devenue gratuite) continue jusqu'au centre ville de Rennes, comme celles de Mordelles, Le Rheu, Vezin, Acigné...

En fait tu poses un problème plus large, qui est celui de la tarification "juste". En France, depuis pas mal de temps, les collectivités locales assument le choix politique d'une certaine "solidarité", c'est à dire que chaque voyageur d'un réseau donné paye en quelque sorte une "cotisation" à chaque fois qu'il accède au transport, quel que soit le mode utilisé, la distance parcourue, la fréquence des lignes, l'amplitude de service, l'âge du véhicule, l'heure à laquelle il se déplace. C'est "égalitaire" et mutualisé, les Français aiment bien en général, et ça a aussi l'avantage d'être simple à vendre et à expliquer. Mais forcément, ça crée des tensions quand on compare des situations extrêmes. Pourquoi à Rennes un voyageur de la ligne 32 (30 minutes de fréquence au mieux, et pas de bus le week-end) paye autant qu'un voyageur de la C4 (6-7 minutes la plupart de la journée, et des bus toute l'année) ? Pourquoi ne paierait-on pas davantage quand on prend une ligne express, ou un bus neuf, puisqu'on a un meilleur service ? etc. Je vois mal ce type de tarification se développer à l'avenir, le Français moyen n'étant pas mûr pour l'individualisation des dépenses dans une société qu'il souhaite la plus égalitaire possible... tout en payant lui-même le moins possible (cf. l'histoire des portillons).
avatar
Matthieu

Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 11/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par djakk le Mar 02 Juin 2015, 15:38

Remarque, certaines lignes comme la 32 pourraient être gratuites temporairement, à leurs débuts ou pour relancer la fréquentation (ça ne déséquilibrerait pas le trafic voyageur dans Rennes). 

vivastar, je ne pense pas à des zones, type Paris, mais à un paiement à la distance, type Tokyo = les 3 prochains arrêts sont à 20 centimes, puis les 3 suivants à +20 centimes = 40 centimes, etc …

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Itinéraires de bus = plan des lignes de bus et de métros : http://itineraires.de.bus.free.fr/

djakk

Masculin Messages : 125
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 20/10/2011

http://itineraires.de.bus.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par francois35 le Mar 02 Juin 2015, 19:54

Salut,

C'est beau de rêver... Laughing

Le but du réseau est de dématérialiser les titres de transports,  un carnet 10 voyages coûte 12€60 soit 1€26 le ticket, tarif totalement raisonnable.

Maintenant le problème de tarifs est lié principalement à la taille du réseau et à ces évolutions. Si on gardait nos bus 20€, des fréquence supérieur à 10 minutes et des amplitudes réduites le tarifs serait toujours à 1€30 voir 1€20. Le réseau STAR offre un service d'une qualitée remarquable et une offre bien étoffée même sur des petites communes.

Je suis totalement contre la gratuité dans un réseau de cette taille et ça n'augmentera en aucun cas la vitesse commerciale de ce dernier. Les gens prendront le bus pour faire un arrêt en centre ville. La qualité du service sera alors dégradée pour ceux qui resteront une bonne partie du trajet dans le bus.

Concernant l'individualisation des tarifs en fonctions des lignes et véhicules. Il faut savoir que c'est les lignes les moins chargées qui coûtent le plus chère. De plus ce n'est en aucun cas le véhicule et son amortissement qui ont un coût sur le transport, c'est le gasoil et le salaire du personnel.

Si vous voulez un service dégradé, que ce soit en terme d'amplitude, de fréquence, de véhicule ou bien des aspects liés à l'entretien ou à la formation du personnel, c'est la route à prendre...
avatar
francois35

Masculin Messages : 382
Age : 22
Localisation : Quimper/Rennes
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par O530C2 le Mar 02 Juin 2015, 20:19

Bonsoir,

Je tenais à réagir sur ce débat, étant relativement intéressé par ces questions.

Comme il l'a été dit plus haut, le risque de laisser payant le métro et de rendre gratuit les bus est que les gens pourraient être intéressés par prendre le bus plutôt que le métro, malgré les avantages apportés par ce dernier.
Toutefois, cela reste de la théorie. En pratique, je suis tenté de citer une nouvelle fois l'exemple de mon réseau de transport en commun préféré, Transport for London (TfL). Oui, nous ne sommes pas dans la même taille de ville, mais je pense que soulever le cas londonnien peut-être intéressant. Ainsi, à Londres, le métro coûte deux fois plus cher que le bus. Et pourtant, en heures de pointe, il est littéralement blindé. De fait, il peut se targuer d'un exploit, avoir un taux de couverture des charges par les recettes de 90%. Cela fait rêver n'est-il pas ? Mais à côté de cela, il jouit d'une attractivité sans pareil, dans la mesure où le bus est peu performant en raison de la forte congestion urbaine, nonobstant les multiples couloirs bus. Je me rappelle ainsi de cet hiver où j'ai pris la 25 (OXFORD CIRCUS - ILFORD), et où en raison de la forte congestion dans Central London, le bus a mis plus d'1 heure pour aller d'OXFORD CIRCUS à STRATFORD. Pour information, ce tronçon représente les 2/3 de la ligne... Le lendemain, j'ai pris la CENTRAL LINE poiur faire le même trajet. Bilan, cela ne m'avait pris que 15 minutes...
A Rennes, je ne suis pas persuadé que cela aurait le même effet qu'à Londres, vu que j'ai l'impression que les bus y circulent plutôt bien.

Par ailleurs, je suis opposé à la gratuité. En effet, cela fait une perte de revenus pour la collectivité, qui de ce fait, aura de plus grandes difficultés pour financer de nouveaux investissements, une meilleure offre... Aujourd'hui avec le tout automobile, tout fonçons droit dans le mur. Nous détruisons la nature et épuisons le stock de pétrole que nous avons. Il faut donc se reporter vers le Transport Public si l'on souhaite préserver notre planète, il n'y a pas d'autres alternatives (excepté le vélo). Mais pour inciter à ce report modal, l'unique solution est de rendre attractif le réseau de transport en commun, et cela passe par du matériel confortable (oublions le matos mal entretenu qui vibre à l'arrêt, les planches de bois sièges antivandalisme, qui ont le mérite d'inciter à les dégrader plus qu'autre chose, pensons fréquences, performances de temps de trajet) et cela a un coût, le transport public étant structurellement déficitaire. C'est pour cela qu'il faut garder une marge de manoeuvre. Et cette dernière, il s'agit tout simplement des recettes d'usager. Et Rennes sait rendre attractif son offre de transport public, regardons le succès de la ligne C4 (au contraire de Saint-Malo, qui maîtrise parfaitement l'art de rendre désattractif le réseau de transport public). Au contraire, il faudrait augmenter le tarif du transport public, qui n'est guère assez cher. Je m'explique ci-dessous.

En outre, je ne suis pas d'accord avec le fait qu'une voiture est rentable à partir de 2 passagers. Selon une étude parue récemment dans Ouest France, une voiture coûte annuellement plus de 4000€. Un abonnement annuel STAR : 474€. Rien à rajouter. En outre, n'oublions qu'un bus avec 26 personnes dedans consomme 3 fois moins que 20 voitures avec 1,3 personnes dedans.

En outre, malheureusement, avec l'inflation, les coûts des transporteurs augmentent, à savoir le prix du carburant (quoique en ce moment, fort malheureusement...), le budget salaire, le prix des véhicules, le prix des pièces détachées pour la maintenance... Au final, tout augmente, il faut donc bien que le ticket suive. Déjà que ce service est structurellement déficitaire, autant essayer qu'il le soit le moins possible en raison des arguments que j'ai cité ci-dessus. De toute façon, qui paye réellement 1.60€ le ticket à Rennes, à part des occasionnels qui ne reviendront plus jamais à Rennes pour un certain nombre d'entre eux. A ce simple prix, il faudrait plutôt comparer la qualité de l'offre proposée, qui est quand même plutôt bonne à Rennes, ne l'oublions pas. Ne s'agit-il pas du 5ème réseau de France ?
En outre, un ticket unité cher peut inciter les usagers à acheter leur ticket avant de monter dans le véhicule, ce que j'ai fais l'autre jour lorsque je suis passé. En effet, cela a l'avantage de réduire les evntes commerciales à bord, ce qui prend du temps et nuit donc au temps de parcours proposé, critère il me semble déterminant dans le choix du transport public.

Bonne soirée,
O530C2
avatar
O530C2

Masculin Messages : 1180
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 11/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par vivastar le Sam 06 Juin 2015, 18:18

francois35 a écrit:
Je suis totalement contre la gratuité dans un réseau de cette taille et ça n'augmentera en aucun cas la vitesse commerciale de ce dernier. Les gens prendront le bus pour faire un arrêt en centre ville. La qualité du service sera alors dégradée pour ceux qui resteront une bonne partie du trajet dans le bus.


Certes mais ça existe déjà. Plusieurs fois on m'a acheté un ticket à 1,50€ pour 1 arrêt de bus, encore ce matin avec une jeune maman en poussette qui n'avait pas l'air de rouler sur l'or.
avatar
vivastar

Messages : 72
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 21/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par O530C2 le Sam 06 Juin 2015, 18:55

Bonsoir,

Comme je l'ai dit il me semble, il est fort intéressant d'inciter les gens à ne pas faire acquisition de titres de transport dans le bus, car ces ventes font perdre du temps au véhicule, le conducteur ne pouvant pas vendre et conduire en même temps.
Dés lors, il faudrait inciter à en faire acquisition avant, et c'est en ce sens que la formule Liberté est très intéressante, voire un pauvre carnet. Toutefois, il faudrait peut-être opérer une plus grande communication sur ce genre d'opérations, le fait que cette femme t'es pris un ticket démontre bien cela, alors qu'elle aurait pu payer moins cher.
Nous relèverons tout de même son honnêté !

Bonne soirée,
O530C2
avatar
O530C2

Masculin Messages : 1180
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 11/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par francois35 le Sam 06 Juin 2015, 19:05

vivastar a écrit:
francois35 a écrit:
Je suis totalement contre la gratuité dans un réseau de cette taille et ça n'augmentera en aucun cas la vitesse commerciale de ce dernier. Les gens prendront le bus pour faire un arrêt en centre ville. La qualité du service sera alors dégradée pour ceux qui resteront une bonne partie du trajet dans le bus.


Certes mais ça existe déjà. Plusieurs fois on m'a acheté un ticket à 1,50€ pour 1 arrêt de bus, encore ce matin avec une jeune maman en poussette qui n'avait pas l'air de rouler sur l'or.

Le problème réside dans l'habitude donné aux clients. Le problème est encore plus important sur les lignes urbaines car le nombre de clients occasionnel est plus important. Un consommateur basique ne regarde pas le prix sur une quantité mais le prix à l'unité. 

Quand je suis revenu a Rennes j'ai attendu 1 mois avant de recharger ma carte korrigo de ticket, n'utilisant que peu le bus (je doistrop en voir pendant 9h au travail ^^).

je pense qu'un système comme Lyon a 2€ le ticket dans le bus est une bonne solution, sur le même principe que ce que dit @O530C2
avatar
francois35

Masculin Messages : 382
Age : 22
Localisation : Quimper/Rennes
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par Lyon-St-Clair le Sam 06 Juin 2015, 23:35

Après pour le système lyonnais, à savoir que le ticket unité "Vente à bord" n'est "que" 20cts plus cher que le ticket unité classique (1,80 € !!!), ce qui flingue son efficacité selon moi.

Lyon-St-Clair

Masculin Messages : 262
Age : 21
Localisation : Grand Lyon
Date d'inscription : 16/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par O530C2 le Dim 07 Juin 2015, 13:22

Bonjour,

Il est vrai que 0.20 centimes, cela peut sembler peu... Toutefois, il est intéressant de noter que cela suffit à faire passer un cap psychologique, celui des 2€. Mais il n'en reste que comme je l'ai dit plus haut, pour que ces mesures soient efficaces, il faut de la communication auprès des habitants du PTU concernés. En effet, si personne n'est au courant de ces mesures, elles ne vont pas être incitées à faire quelque chose éviter cette surcote. En ce sens, l'incitation à l'achat de carnet est intéressante, car permettant de bénéficier d'un coup d'un grand nombre de tickets avec un prix réduit à l'unité. En outre, cela incite à terminer le carnet, donc à prendre plus les transports en commun. Autre outil, les cartes rechargeables telle KorriGo, qui sont faciles à recharger, ne coutent rien et font gagner un grand temps au conducteur-receveur, temps précieux. D'ailleurs, il me semble qu'à Belfort, l'achat de titres de transports ne passent plus que par une carte de ce style, avec un système de post-paiement, permettant de ne payer que ce qui a été consommé et incitant à consommer le plus de trajet possibles. 40 tickets coutent ainsi plus cher à Belfort que 50... Dés lors, quitte à prendre le bus, autant le prendre 10 fois de plus... Quelqu'un pour infirmer ?

En outre, je me permets de revenir sur tes points d'exclamation à l'énoncé du tarif unité @Lyon-St-Clair. Ainsi, oui, cela est cher en valeur absolue, notamment si tu regardes le réseau STAR où il ne coûte que 1.50€. Mais prenons un autre point de vue, plus relatif. Ainsi, qui va réellement acquérir un ticket unité ? Je serais tenté de te dire que seul un occasionnel prendra ce ticket, et cet occasionnel que j'évoque est celui qui ne vient presque jamais sur l'agglomération lyonnaise et qui n'a donc guère connaissance des offres plus avantageuses. Typiquement, celui que j'évoque n'est rien d'autre qu'un touriste, qui a du temps à consacrer à l'utilisation des TC, qui est prêt à dépenser un peu plus...
En outre, met cela en comparaison avec l'offre de transport public : 12 lignes de mode lourd, 26 lignes de BHNS avec fréquence inférieure aux 15 minutes en semaine. Je vais m'arrêter de là. Dés lors, ce réseau est très qualitatif, avec une offre forte et attractive, et je pense que le voyageur sera prêt à le payer. Pour peu qu'il y ait une grande qualité et un gros effort sur la communication.
La même analogie pourrait être faîte sur le réseau STAR, un des premiers réseaux français bien que moins bien doté de telles infrastructures.
Dés lors, un réseau comme celui-là doit faire face à des coûts d'exploitation élevés, et dans le cadre d'une réduction de la dotation des collectivités locales on pourrait être tentés d'accroître la couverture des charges par les recettes.

Bon dimanche,
O530C2
avatar
O530C2

Masculin Messages : 1180
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 11/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par Lyon-St-Clair le Dim 07 Juin 2015, 23:31

Les lignes "C" lyonnaises ne sont pas des BHNS (sauf C1 à C3, et encore je vais pas m'étendre sur cette dernière, trop trop long à expliquer), tombes pas dans le piège marketing, ça fait sauter au plafond tous les passionnés de la métropole lyonnaise Wink 

Mais d'un autre côté 1,80 € c'est aussi le prix du ticket t+, et là je vais pas te lister tous les modes lourds de l'IDF, autrement plus développé que tout les réseaux du SYTRAL ou du SMTAML réunis (et on a pas encore unifié la tarification ici, à part des titres combinés multi-réseaux). Concernant les touristes, franchement ça dépend de quel touriste il s'agit : Le gus qui sort du train à la gare et va acheter un ticket unité pour aller à son hôtel, ou un gus seul ou en groupe qui va se faire toute la ville et là il privilégierai le ticket journée. Sinon, vu l'heure, j'ai pas trop la tête à argumenter plus donc je vais m'arrêter là pour ce soir.

Lyon-St-Clair

Masculin Messages : 262
Age : 21
Localisation : Grand Lyon
Date d'inscription : 16/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par O530C2 le Mer 10 Juin 2015, 19:36

Bonsoir,

Je t'avouerai n'avoir jamais mis les pieds à Lyon, et ne connaît pas du tout le réseau donc il y avait de fortes chances que je tombe dans le piège. De toute façon, tu comprends que pour quelqu'un qui sort d'une ville de province du fin fond de la Crorrèze doté d'un réseau de Transports en Commun dépourvu de volonté de développement, quand on voit une ligne avec une fréquence de 10 minutes, on saute au plafond. Comment est-ce possible ?

Il est vrai que c'est également le tarif parisien, toutefois, je pense qu'il y a un seuil à ne pas franchir psychologiquement non plus. D'où le fait qu'on limite ce tarif. Une autre solution, déjà vue à Londres, serait par contre de faire payer plus cher les modes de transport lourds, et moins le bus, qui ne jouit pas du même pouvoir d'attraction et qui est tout de même moins productif.
Quand à l'unification de la tarification, je pense que cela est nécessaire, mais bon je tiens à te rassurer, mon petit réseau du fin fond de la Corrèze promet cela depuis 2011.

Enfin, à propos du touriste, qui qu'il en soit, il ne se rendra pas compte du fait que le tarif soit élevé ou non. Toutefois, ce groupe de touristes dont tu parles, ne prendra peut-être pas de ticket jour s'il n'a pas de connaissance de son existence (parce que la communication du réseau est insuffisante ou parce qu'il n'a pas préparé auparavant son trajet). Quoiqu'il en soit, l'objectif serait de l'inciter à acquérir son titre de transport auparavant afin de limiter la perte de temps commerciale. Mais cela suppose qu'il ait préparé son trajet avant. Voilà que le serpent se mort la queue.

Bonne soirée,
O530C2
avatar
O530C2

Masculin Messages : 1180
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 11/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Futur de la politique tarifaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum