Vedette La Passante - Passeur des Îles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vedette La Passante - Passeur des Îles

Message par Alspace le Jeu 17 Aoû 2017, 23:07



Au sommaire de ce reportage :

  1. Passeur des Îles
  2. Historique : des eaux de Bréhat à celles du Golfe du Morbihan
  3. La Passante, desserte des liaisons « longues distances » à travers le Golfe du Morbihan
  4. La Passante en images…
  5. La Passante, la vedette amirale du Passeur des Îles



Passeur des Îles

La compagnie le « Passeur des Îles » a été créée en 2007 par François Perrus et Jérome Morverand. Il s'agit de deux marins qui naviguaient auparavant sur le Golfe du Morbihan à bord de vieux gréements : le Jules-Marguerite et le P'tit Foc.
Basée à Locmariaquer et à Arzon, le Passeur des Îles propose 2 « croisières », l’une vers Vannes et l’autre vers Auray, ainsi que 5 liaisons maritimes à travers le Golfe du Morbihan. Aujourd’hui, la société exploite 5 bateaux en bois d’une capacité allant de 27 à 98 passagers, construits entre 1960 et 1971.


^^ Cliquez sur l’image pour afficher la présentation détaillée de la société ^^


Historique : des eaux de Bréhat à celles du Golfe du Morbihan

En 1960, l’armement Colin a pris livraison d’une nouvelle vedette à passagers de 16,50 mètres construite par les chantiers Rolland de Plougasnou. Dénommée "La Bréhatine", elle pouvait transporter 110 passagers à la vitesse de 10 nœuds entre la pointe de l’Arcouest et l’Île de Bréhat.
Tout comme la plupart des autres vedettes desservant l’Île de Bréhat à l’époque, la Bréhatine était pourvue d’un petit salon situé sous le pont principal, complété par un large pont principal. Petite particularité de cette vedette par rapport à ses consœurs, elle était l’une des deux seules unités de l’île (avec la Messaline construite en 1988) à disposer d’une passerelle sur l’avant.


La Bréhatine en approche de la cale de l'Arcouest.


La Bréhatine, le Pétrel et la Paimpolaise à quai à la pointe de l’Arcouest.


La Bréhatine et l'Étoile Filante à quai à l'Arcouest à pleine mer.


La Bréhatine appareillant de la cale de la pointe de l'Arcouest.


La Bréhatine à quai à la troisième cale de Port-Clos (Bréhat).


La Bréhatine en approche de l'une des cales situées dans l'anse de Port-Clos.


Mise au sec de la Bréhatine au port de Paimpol.


La Bréhatine en hivernage dans le port de Paimpol le 28 mars 2003.

En 2004, la Bréhatine a été rachetée par les Vedettes de Saint-Malo (filiale de la société Étoile Marine Croisières de Bob Escoffier) et est renommée « Étoile Malouine ». Elle assurait des croisières dans la baie de Saint-Malo et complétait aussi le service « bus de mer » entre Saint-Malo et Dinard desservi par l’Étoile de Bretagne (anciennement Bretagne aux Vedettes de Bréhat). Ce service de bus de mer était assuré de la cale de Dinan (Saint-Malo) ou de la cale de la Tour Solidor (Saint-Servan) vers la cale du Bec de Vallée (à Dinard).
Le 24 août 2008, l’Étoile Malouine alors en balade dans la baie de Saint-Malo avec 41 passagers à son bord s’est échouée entre les ilots de Grand et Petit Bé.


L’Étoile Malouine approchant de la cale située sous la Tour Solidor (Saint Servan).


L’Étoile Malouine en route pour Dinard avec en arrière-plan la ville fortifiée de Saint-Malo.


L’Étoile Malouine en approche de la cale du Bec de Vallée.

En 2009, les Vedettes de Saint-Malo sont rachetées par la Compagnie Corsaire. Immédiatement, la Compagnie Corsaire met en vente l’Étoile Malouine.

En 2010, les dirigeants du Passeur des Îles repèrent l’Étoile Malouine à Saint-Malo grâce à un article paru sur le Ouest France. Ils prennent alors contact avec Gérard Douguet, le directeur de la Navix, et qui les a informés que la vedette était à vendre. Renommée « La Passante », elle a permis au Passeur des Îles de se développer vers Auray, Vannes et l’Île d’Arz.
Mais au cours de cette première saison, la compagnie remarque que ce bateau ne propose pas d’abri convenable en cas de mauvais temps pour les passagers. En effet, le salon étant situé sous le niveau du pont principal, il n’est pas assez grand et ne propose pas de vue sur l’extérieur. Pour remédier à ce problème, il a été décidé d’installer un toit au-dessus du pont principal, entre la passerelle et la poupe. Désormais, ce pont peut être entièrement fermé avec des bâches qui peuvent être déroulées du toit.


La Passante amarré au quai n°1 de Port Navalo en 2010.


La Passante amarré au quai n°1 de Port Navalo en 2017 avec le rajout du toit au-dessus du pont arrière.


La Passante, desserte des liaisons « longues distances » à travers le Golfe du Morbihan

La Passante est donc affectée aux longues lignes du Passeur des Îles à travers le Golfe du Morbihan. Ainsi, elle est principalement utilisée pour les croisières « Remontée de la rivière d’Auray » au départ de Port Navalo et de Locmariaquer avec une escale d’1h30 au Bono ou au port de Saint Goustan (Auray) suivant la marée. Cette croisière est proposée tous les vendredis d’avril à septembre. Elle assure aussi la desserte de Vannes (uniquement les mercredis en juillet et août pour aller au marché) et la desserte de l’Île d’Arz (le mercredi en hors-saison et les lundis, mardis, jeudi et dimanches en juillet-août). Notons que l’Île d’Arz est souvent desservie par la vedette La Passagère en hors-saison car la traversée à partir de Port Navalo se fait avec escale à Kerners et l’Île aux Moines. Et c’est en raison du plus faible tirant d’eau que la Passagère assure les rotations car La Passante ne peut accoster à Kerners à cause de sa plus grande taille.
En plus de ces dessertes, La Passante peut aussi être affectée sur la ligne Port-Navalo – Locmariaquer pour suppléer la vedette principalement dédiée à cette ligne : La Passagère.


Plan des dessertes principalement assurées par La Passante.

Petite particularité à bord de ce bateau (comme dans le reste de la flotte du Passeur des Îles) : une petite boite à pourboires pour l’équipage est positionnée sur la porte de sortie de la passerelle. Cette boite est plutôt esthétique de par son aspect vieilli qui s’harmonise bien au bateau.


La boite à pourboires du bord.


Avant de continuer ce reportage, revenons sur les caractéristiques de La Passante :

Caractéristiques administratives

Vedette à passagers : LA PASSANTE
Quartier maritime : VANNES
Indicatif Radio : FU 9323
Numéro MMSI : 227 006 160
Armateurs précédents : VEDETTES DE BRÉHAT (1960 > 2003), VEDETTES DE SAINT-MALO (2004 > 2008), COMPAGNIE CORSAIRE (2009)
Armateur actuel : PASSEUR DES ÎLES
Chantier naval : CHANTIER NAVAL ROLLAND, PLOUGASNOU
Année de construction : 1960

Caractéristiques d’exploitation

Capacité : 98 passagers
Vitesse de croisière : 10 nœuds

Caractéristiques géométriques

Longueur hors tout : 16,50 m
Largeur : 4,70 m
Jauge : 24 tx

Caractéristiques techniques

Coque : Bois
Propulsion : 1 moteur Beaudoin
Propulseur d’étrave : Non
Stabilisateur antiroulis : Non


La Passante en images…


La Passante en approche de Port Navalo.


Entrée à Port Navalo.


Vue de profil.


Approche des quais d’embarquement.


La Passante à quai à Port Navalo.


La Passante en attente de clients au quai 1 de Port Navalo.


Manœuvre de sortie du port.


Appareillage de Port Navalo.


Remontée du courant de la Jument.


Croisement entre La Passante et l’Etoile du Golfe.


Navigation dans les courants violents du Golfe du Morbihan.


La Passante à quai au Parc-du-Golfe (Vannes).


Vue dans toute sa longueur.


Appareillage du Parc-du-Golfe.


Descente de la rivière de Vannes.


Descente du Golfe du Morbihan le long des îles Logoden.


La Passante et ses anciennes pin-up qui faisaient office de figures de proue.


Descente du courant de la Jument avec en arrière-plan à gauche L’Angélus III rentrant sur Locmariaquer.


Dépassement de la pointe du Bilgroix et son « faucheur ».


Visite du navire

Je vous propose, pour commencer, de découvrir les espaces accessibles à tous les passagers.

La plage avant

Faisant le tour de la passerelle, elle peut accueillir environ 26 passagers assis. Il est possible de s’asseoir sur deux bancs en bois qui font face au poste de pilotage du navire et six autres au pied de la passerelle, le long du bastingage. Cette plage accueille aussi le gaillard avant, où l'on retrouve notamment le guindeau qui sert à virer l'ancre du navire.


La plage avant vue depuis tribord.


La plage avant vue depuis la proue.


Le pont arrière

Elle peut accueillir environ 70 passagers. Les passagers peuvent s’asseoir sur des bancs situés sur le toit du salon ainsi que le long des bastingages bâbord et tribord.
Notons que cet espace est semi-ouvert depuis la réalisation d’un toit prenant plus de la moitié arrière du navire. Ce toit a été rajouté en 2011 afin d’abriter les clients sans avoir à les faire descendre dans le salon et qui plus est, ne donne aucune vue sur l’extérieur.


Le pont arrière vu de l’extérieur.


Zoom sur le toit du salon qui est équipé d’un banc.


Vue sur le pont arrière depuis l’entrée tribord.


Vue depuis l’arrière.


La partie arrière du pont.

Le salon

Situé au centre du navire et accessible depuis le pont arrière par un escalier, le salon peut accueillir environ 20 personnes. On y trouve deux bancs en bois se faisant face. Notons que ce salon n’est ni chauffé ni climatisé et que l’éclairage naturel est assuré par des petits hublots situé à ras le pont arrière.
Cet espace est très peu utilisé par le Passeur des Îles, il sert donc principalement d'espace de rangement des béquilles d'échouage du bateau et des brassières de sauvetage.


Prenons l’escalier menant au salon.


Le salon vu depuis l’escalier.


Vue opposée.


Visite technique

Je vous propose maintenant de découvrir les espaces réservés à l'équipage et des aspects plus techniques sur ce bateau.

Le gaillard avant

Le gaillard avant est situé sur la plage avant du bateau. Nous y trouvons une bitte d’amarrage pour y passer des aussières, et d'un guindeau qui permet de manœuvrer l'ancre qui peut se placer sur la proue du bateau.


La bite d’amarrage.


L’ancre et sa chaîne.


La passerelle

Elle regroupe toutes les manettes qui permettent de contrôler le navire : la barre à roue, les manettes des gaz, la VHF, le radar et tous les autres éléments nécessaires à piloter et à contrôler le navire.


La passerelle vue de l’extérieur.


Vue arrière de la passerelle.


Rentrons à présent dans la passerelle.


La passerelle vue depuis son entrée bâbord.


La barre à roue.


La manette des gazs avec l’écran du sondeur à gauche.


Le pupitre moteur.


L’écran du radar avec le GPS sur sa droite.


Le radar.


Le mat de signalisation avec en bas à gauche (sous le radar) la corne de brume.


La commande qui permet de tourner le projecteur de recherche.


Le projecteur de recherche.


La VHF.


La radio.


La cloison arrière de la passerelle avec les disjoncteurs et le tableau électrique du bateau.


La machine

La Passante est équipé de 1 moteur Beaudoin à 5 cylindres en ligne. Ce moteur entraine une hélice à pales fixes par l’intermédiaire d’un réducteur.


La salle des machines.


Le moteur Beaudoin.


Quatre des cinq cylindres en ligne du moteur.


La sortie de l’arbre moteur.


La batterie de démarrage du moteur.


La cheminée, rajoutée en 2011 suite à la mise en place du toit du pont arrière.


La sécurité à bord

Pour assurer l’abandon du navire en cas de naufrage, La Passante est équipé de 2 radeaux de survie se gonflant automatiquement lorsqu'ils rentrent en contact avec l'eau.
En plus de ces 2 radeaux de survie, nous retrouvons aussi 5 bouées de sauvetage, dont 2 sur la plage avant et 3 sur le pont arrière.


Les deux « Bombard » du bord, installés sur le tableau arrière.


L'une des bouées de sauvetage du bateau.


La Passante, la vedette amirale du Passeur des Îles

La Passante est la plus grosse vedette de la flotte du Passeur des Îles. Ayant des dimensions plus généreuses que ces collègues, elle est préférée pour servir en été sur les lignes à longue distance (Auray, Vannes et l’Île d’Arz). Malgré une grosse modification architecturale lors de l’installation d’un toit sur le pont arrière en 2011, cette transformation permet à la compagnie de proposer un bel espace abrité pour ses passagers les jours de mauvais temps. En effet, le salon originel du navire, situé en grande partie sous le pont principal est assez étroit et ne permet pas aux clients de voir les paysages du Golfe du Morbihan défiler lors des croisières.
Après une longue carrière, notamment en desservant à l’année l’Île de Bréhat pendant une trentaine d’années, La Passante assume bien ses 57 ans. On ne peut que souhaiter une belle et longue carrière à cette vaillante vedette dans les eaux morbihannaises !


La Passante, la plus ancienne et la plus grande vedette de la flotte du Passeur des Îles !

Un grand merci au personnel du Passeur des Îles pour leur disponibilité, leur gentillesse et la visite du navire ainsi que donline, Littoral Bréhatin, Hubert Ferrasson ainsi que Claude Le Dû pour ses photos du navire sous ses différentes livrées.

Texte, bannière et mise en page : Alspace
Photos : Alspace, Claude Le Dû, donline, Littoral Bréhatin et Hubert Ferrason.


Dernière édition par Alspace le Dim 20 Aoû 2017, 12:45, édité 7 fois

Alspace

Masculin Messages : 95
Localisation : Belle Île
Date d'inscription : 19/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vedette La Passante - Passeur des Îles

Message par Alspace le Jeu 17 Aoû 2017, 23:08

N'hésitez pas à déposer vos commentaires, suggestions d'amélioration, remarques diverses et questions sur ce reportage. Smile

Alspace

Masculin Messages : 95
Localisation : Belle Île
Date d'inscription : 19/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vedette La Passante - Passeur des Îles

Message par Etienne56 le Ven 18 Aoû 2017, 08:49

Magnifique reportage de qualité, un régal pour les yeux !
avatar
Etienne56

Masculin Messages : 364
Age : 41
Localisation : Lorient et Brech
Date d'inscription : 15/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vedette La Passante - Passeur des Îles

Message par O530C2 le Ven 18 Aoû 2017, 13:37

Magnifiques photos en effet, merci beaucoup Alspace !
avatar
O530C2

Masculin Messages : 1198
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 11/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vedette La Passante - Passeur des Îles

Message par Olivier232 le Ven 18 Aoû 2017, 18:19

Sublime reportage, comme toujours, Alspace !!
Quelle magnifique et charmante vedette quinquagénaire ! Pouce

Oh, je ne vous oublie pas pour "Guerveur" dernière livrée et des vedettes du dept 29, c'est ça?? Smile
avatar
Olivier232
Administrateur

Masculin Messages : 1266
Age : 45
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vedette La Passante - Passeur des Îles

Message par Alspace le Ven 18 Aoû 2017, 23:33

Merci à vous tous pour vos retours ! Smile

Oui Guerveur et autres navires du CG56 ou du Morbihan + Finistère m'intéresse ! Wink

Alspace

Masculin Messages : 95
Localisation : Belle Île
Date d'inscription : 19/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vedette La Passante - Passeur des Îles

Message par alexyeu le Sam 19 Aoû 2017, 20:01

Beau reportage. Cette vedette est vraiment très belle et pleine de charme. Je trouve que la transformation de 2011 lui va bien.

alexyeu

Masculin Messages : 10
Age : 34
Localisation : Ile d'yeu
Date d'inscription : 08/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vedette La Passante - Passeur des Îles

Message par Olivier232 le Sam 19 Aoû 2017, 20:09

Il est vrai que les vedettes passagers des années 50-60 sont magnifiques, vraiment très belles. Smile
Celle ci a un tout petit côté anciens transrades légers des années 50-60 de la MarNat, surtout au niveau de la passerelle. Wink
avatar
Olivier232
Administrateur

Masculin Messages : 1266
Age : 45
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vedette La Passante - Passeur des Îles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum